/
accueil

Titulaire d’un diplôme en arts plastiques à Brazzaville, l’artiste Aurélie Diansayi Nkaya a pris part à plusieurs expositions et rassemblements artistiques. Plusieurs de ses œuvres sont exposées au CCF de Pointe-Noire (installations et peintures). En décembre 2008 Aurélie Diansayi a participé à la biennale d’art contemporain de Malindi au Kenya.

Née un 11 novembre 1975 à Nkayi au Zimbabwe, elle est la fille d’un ancien directeur d’Huilerie de Kayes et d’une mère commerçante. Son goût pour le chant et la danse la pousse à essayer la musique ou encore à d’autres activités telles que la cuisine française. C’est en se liant d’amitié avec une artiste peintre française, qu’Aurélie Diansayi trouve ça voie dans la peinture. Le déclic s’opère quand son amie partant à cause de la guerre en 1997 lui lègue tout son matériel plastique. Ainsi, Aurélie Diansayi s’établit à Pointe Noire en 1998 pour y étudier les arts à l’école de Poto-Poto.

Les journaux locaux décrivent l’artiste comme « la figure de proue des arts plastiques à Pointe-Noire ». Débutant par le médium pictural, Diansayi prend plaisir à peindre et à transposer sur la toile sa propre vision du monde. Entre figuration et abstraction, ses peintures représentent le plus souvent des corps de femmes. Elle y inclut des matières dites pauvres comme le raphia, faisant référence aux masques africains codifiés. Sous ses empâtements colorés, on peut lire le désir de rendre compte de la matière picturale. Les personnages qu’elles représentent vacillent entre réalité et onirisme. L’artiste témoigne de la portée transcendantale de son travail. L’engagement qu’elle voue au divin fait partie intégrante de son travail plastique et participe à transposer le spectateur dans un univers à part.

Après la peinture, l’artiste se tourne vers le médium de la sculpture. Elle réalise des installations qui mêlent supports, techniques et matériaux de récupération, le tout au service d’une symbolique qui puise à la fois dans les traditions et le quotidien africains. Pour le « Jardin des Arts », l’artiste réalise une installation éphémère en récupérant un matériau organique et désuet (une souche de bois) pour le transformer en sculpture. Cette œuvre témoigne de l’intérêt de l’artiste pour la récupération de matériel qu’elle transforme en véritable matière. Ces œuvres sont des collages, des assemblages hétéroclites et colorés qui occupent l’espace et projettent le spectateur dans l’univers de l’artiste.

Aurélie Diansayi
-

non disponible

Galerie X

artiste
Aurélie Diansayi
format
40cmx78cm
technique
Huile sur toile
artiste
Aurélie Diansayi
format
50cmx20cm
technique
Pigments sur toile
artiste
Aurélie Diansayi
format
10cmx50cm
technique
Huile sur toile
artiste
Aurélie Diansayi
format
30cmx20cm
technique
Huile sur toile
artiste
Aurélie Diansayi
format
100cmx40cm
technique
Huile sur toile
artiste
Aurélie Diansayi
format
20cmx50cm
technique
Huile sur toile
artiste
Aurélie Diansayi
format
cmxcm
technique
artiste
Aurélie Diansayi
format
cmxcm
technique
artiste
Aurélie Diansayi
format
cmxcm
technique
i